Oyo : 38000 bouteilles de champagne de luxe dans les caves des membres du clan Sassou

0
5557




Un jeune du quartier Nkombo dont la femme est morte par césarienne au CHU-B dit souvent que l’enfer est vide parce que tous les démons sont encore au PCT, parti au pouvoir au Congo Brazzaville. Il ressort de plusieurs témoignages des propres fanatiques de ce pouvoir , que, près de 38000 bouteilles de champagne traînent dans les caves des résidences des membres du clan Sassou entre Oyo et Edou. La folie de l’argent volé les pousse à des dépenses incontrôlées et souvent inutiles.




38000 bouteilles de champagne de luxe importés depuis différents pays occidentaux attendent dans les résidences des membres du clan Sassou, à être savourés lors des cérémonies et même parfois à l’occasion de rien.

Dans sa dernière publication le comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC ou comité champagne) classe le Congo au huitième rang des pays africains importateurs de champagne avec 180000 bouteilles en 2019. C’est le fruit de la folie des nouveaux riches qui ont pour source d’enrichissement les caisses de l’État.90 % de la population congolaise trouve encore au champagne un luxe inaccessible.




Des 180000 bouteilles de champagne importés par le Congo, près de 40000 se trouvent dans les résidences des caciques du clan Sassou dans Oyo et sa périphérie, où ils disposent des secondes résidences. Alors que le peuple vit dans la souffrance totale, à cause de leur très mauvaises gestion, ces caciques s’offrent toute les folies du monde.

Invités ou parfois auto-invités, plusieurs habitants de la ville d’Oyo se vantent d’avoir dégusté du champagne de haute qualité chez un dignitaire. C’est devenu même une référence dans cette ville natale de Denis Sassou Nguesso. «  Yo, osi omela champagne ? ».




Paradoxalement, les congolais se contentent des bières locales dont les brasseries Bralico et Brasco se disputent le marché.