Ouenzé : son fils n’a pas son gros nez et il doute de sa paternité

0
842

Un grand de la rue Itoumbi à Ouenzé dans le 5e arrondissement de Brazzaville doute de la paternité du bébé que sa copine vient d’accoucher, parce que non seulement, il ne lui ressemble pas, il n’a pas non plus son gros nez. « Tous mes autres enfants ont mon nez, mais celui-ci non ! » a-t-il soutenu devant sa famille.

Quand les gens regardent Marc Tabu, le fils du défunt chanteur Tabu Ley, tout de suite confirme être en face de son fils réellement à cause de son gros nez. Il y a des gens qui ont tellement un sang fort que leurs enfants les ressemblent.

A Ouenzé, dans le 5e arrondissement de la capitale politique Brazzaville, Mesmin Elenga, un grand bien connu dans la rue Itoumbi, émet des doutes sur sa paternité. Sa copine a accouché d’un joli garçon à Blanche Gomez, lequel selon lui ne lui ressemble pas.

A la question de savoir les raisons qui le motivent à douter que ce bébé est de lui, Mesmin Elenga signale son gros nez. Bien que faisant rire certains, d’autres se sont laissés emporter dans sa position.

« Donc toi, tu n’es pas heureux que ton fils ne puisse pas avoir ton vilain gros nez là ? » a lâché sa propre maman, très remontée par son inconscience. Pour Mesmin Elenga, il est logique que tous ses enfants aient son gros nez y compris les filles.