Douanes : deux nouveaux directeurs centraux installés sous tension

0
618




Les inspecteurs des douanes Aaron Kounenguika et Serge Vitor Ingoumba, ont pris officiellement leurs fonctions, le 18 octobre à Brazzaville, respectivement comme directeur des enquêtes douanières et directeur de la règlementation et du contentieux. Mais il a fallu une intervention des forces de la gendarmerie dans la matinée pour maîtriser l’agitation parmi les douaniers opposés à ces nominations.

La délégation du ministère des Finances et du budget, venue installer les deux cadres, a été conduite par le directeur de cabinet du ministre de tutelle, Henri Loundou. Pendant environ deux heures, cette délégation et les journalistes ont été priés de se mettre hors de la direction générale des douanes. Comme lors des précédentes tentatives, les syndicalistes ont barricadé l’entrée principale ainsi que les bureaux concernés.

C’est finalement sous un impressionnant dispositif de sécurité que le directeur de cabinet du ministre des Finances a réussi à installer les directeurs entrants, en l’absence des sortants. « Sur la note de service n°0636 du 16 octobre 2018 du ministre des Finances et du budget, vous avez été nommé directeur des enquêtes douanières à la direction générale des douanes. Je vous installe dans vos fonctions », a déclaré Henri Loundou, en présence du directeur général des douanes et des droits indirects, Jean Alfred Onanga.




Ces deux postes sont restés vacants depuis plus d’un an ; le syndicat dénonçant l’absence de concertation avec le ministère de tutelle dans le choix des cadres. Un climat que tenteront d’apaiser les deux promus. En témoigne la déclaration du directeur des enquêtes douanières, Aaron Kounenguika, qui a salué la mobilisation de ses collaborateurs et de la tutelle.

L’inspecteur principal des douanes a promis de travailler en étroite synergie avec les autres services afin de recouvrer tous les droits et taxes qui n’ont pas pu être perçus en première ligne. « Cette passation de service prouve l’intérêt des autorités à mettre de l’ordre dans les finances publiques, notamment au niveau des services des douanes. Elle marque un nouvel élan pour l’administration douanière indexée de fraudes », a estimé Aaron Kounenguika.

Pour Serge Victor Ignoumba et Aaron Kounenguika, la cérémonie de passation de service n’est qu’une première phase. Ils souhaitent rencontrer leurs collaborateurs syndicalistes afin de s’ excuser pour l’incident  malheureux survenu peu avant leur intronisation.