Obsèques: l’entraineur Claude Marie Kenzo a été conduit à sa dernière demeure.

0
341




Décédé le 16 septembre à l’hôpital général Adolphe Sicé de Pointe-Noire, l’ancien entraineur des équipes As Chéminots, Diables -Noirs, Cara, V.Club mokanda, As police, La Mancha,  Claude Marie Kenzo dit « Ossey » pour les intimes a été inhumé le  26 septembre au cimetière municipal de Vindoulou en présence des parents, amis et connaissances éplorés.





Les membres de la fédération congolaise de football, la ligue nationale de football, la ligue départementale de football, les sportifs, dirigeants et représentants de clubs ont rendu un hommage mérité ce 26  septembre au coach Claude Kenzo au cours d’une cérémonie organisée au Complexe sportif de Pointe-Noire. Au nombre des participants à l’ultime adieu on a noté la présence de Cédric Nanitelamio, entraineur de l’As Otoho, le coach Danh des Diables noirs et son adjoint Théo sans oublier le coach Madis Madienguila, le président Potard de l’Etoile du Congo. Les anciens footballeurs et les actuels aussi ont tenu également à rendre un hommage mérité à l’illustre disparu qui a laissé de bons souvenirs dans la ville océane, notamment ces dernières années où il a participé avec brio au renouveau du CS la Mancha du président Eric Moandhalt qui, en guise de reconnaissance à son ex-entraineur disparu s’est activement impliqué lors de cette dure épreuve.Parti pour la Guinée équatoriale qui était devenue au fil des temps sa seconde patrie, le coach Claude Kenzo, qui avant sa mort a entrainé l’équipe Les lions végétariens de Malabo, fut évacué le 13 septembre à Pointe-Noire où, malheureusement, il va trouver la mort trois jours plus tard.

Claude Kenzo qui vient de quitter la terre des hommes fut un passionné du football. À Bacongo, au quartier 3 Francs où il a grandi, il a laissé de nombreux souvenirs comme footballeur d’abord à la pelote puis au gros ballon en évoluant notamment à l’As Brésil de Bacongo puis plus tard dans Cs Kahunga dans les années 80 comme attaquant de pointe à la frappe lourde et redoutable.




Amoureux du ballon rond et soucieux d’encadrer les jeunes, Claude Kenzo se lance dans la carrière d’entraineur à l’As Suco de Nkayi, au CS Kahunga, à Diables noirs, Cara, As Cheminots, V.club mokanda, As police de Brazzaville,  CS La Mancha de Pointe-Noire.

Grâce à son talent d’excellent communicateur et d’entraineur compétent, il est sollicité dans les années 2000 en Guinée équatoriale où il va entrainer les équipes : Deportivo Niefan de Bata, Sony Ella Nguema, Fc Akounangui et le Deportivo de Mongomo.

Il a aussi évolué en Angola comme entraineur au sein du Sporting de Cabinda, Academica de Soyo et Deportivo de Lubango sans oublier au  Gabon où il a entrainé le  Fc 105 de Libreville.