Nucléaire iranien: Donald Trump affiche à nouveau sa fermeté

0
303




Un an jour pour jour après le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, Washington impose de nouvelles sanctions contre Téhéran. Des mesures qui interviennent alors que l’Iran annonce de son côté vouloir s’affranchir de deux de ses engagements pris dans le cadre de ce texte.

Les nouvelles sanctions américaines concernent le fer, l’acier, l’aluminium et le cuivre iranien. Il s’agit selon Donald Trump des principales sources de revenus à l’exportation du pays, après le pétrole déjà visé par des sanctions américaines. « La politique des États-Unis consiste toujours à empêcher l’Iran de développer une arme nucléaire et des missiles balistiques intercontinentaux, et à contrer l’ensemble de l’influence néfaste de l’Iran au Moyen-Orient », peut-on lire dans le décret, signé mercredi 8 mai, par le président.




« Campagne de violence et de terreur »

Dans un communiqué, la Maison Blanche précise : « Grâce à nos actions, le régime iranien peine à financer sa campagne de violence et de terreur, et son économie tombe dans une dépression sans précédent. » Elle prévient Téhéran que l’administration américaine continuera d’imposer une pression maximale sur le régime jusqu’à ce que ses dirigeants changent d’attitude et reviennent à la table des négociations.

Pour conclure ce message extrêmement ferme, Donald Trump réaffirme avec une apparente candeur son espoir de « rencontrer un jour les responsables du pays pour négocier un accord ».