Nkayi: une délégation du Conseil municipal à Verquin en France

0
192




La mission conduite par Gaston Mampassi, député maire de la ville, est arrivé  dans la commune française, le 3 octobre, pour une visite de quelques jours, dans le cadre du renforcement des relations entre les deux communes.

 Nkayi, quatrième ville du Congo, est située au centre du sud, dans le département de la Bouenza, à environ 250 km de la capitale Brazzaville. Son président du Conseil municipal, élevé dès son arrivée à Verquin au rang de citoyen d’honneur, a tenu à honorer l’invitation de son homologue français, Thierry Tassez.

Cette visite fait suite aux divers contacts maintenus par Arsène Brice Mankou, président de l’Institut de formation aux métiers de la ville (IFMV), et résulte du voyage de prospection  au Congo de Brigitte Levat, déléguée de l’IFMV. A l’issue de ce voyage avait été établie une feuille de route dont l’objectif visait à mettre en place la tenue des premières assises de la coopération décentralisée au Congo par la participation entre villes françaises en coopération avec les villes congolaises.

En attendant la réalisation de cette feuille de route, Gaston Mampassi a répondu à l’invitation de son homologue de Verquin. Au programme de leurs séances de travail, entre autres, l’évocation des attentes de la population de la quatrième ville du Congo, estimée à environ 71 620 personnes au recensement de 2007. Mais également, assister au quinzième festival local « Nos poireaux folies de Verquin », qui s’est déroulé du 5 au 6 octobre. Un événement populaire, culturel, musical avec, de plus, des animations gratuites toutes destinées à la promotion des produits du terroir. L’équipe des bénévoles, menée par sa présidente Joële Delahaye, a servi plus de cent vingt repas « faits maison ».

Gaston Mampassi en même temps qu’Arsène Brice Mankou ont été intronisés, le 6 octobre, par la Confrérie gastronomique de l’Ordre du poireau de France Verquin (62) par le Grand maître, Alain Suret. Le maire de Nkayi s’est dit honoré d’être le nouvel ambassadeur de cette confrérie. Désormais, solidarité poireau internationale oblige, parmi ses missions, il compte reproduire le concept du salon dans sa commune car celle-ci est également à vocation agricole depuis sa naissance en 1933.




Thierry Tassez a félicité le nouveau chevalier de la confrérie, une confrérie conviviale créée en 2007 dans le cadre des Poireaux folies verquinoises. Elle a pour but de promouvoir les légumes, le poireau en particulier. Elle rassemble des amateurs, passionnés, amoureux du patrimoine, qui désirent le faire connaître par des actions différentes, entre autres, « conquérir le monde pacifiquement avec le poireau ».

Après cette cérémonie de la veille, les deux maires ont continué les séances de travail avec, en dossier de fond, le projet de la stèle commémorative pour rendre hommage à l’ensemble du peuple africain des « anciens combattants ». « Cette Afrique qui s’est dressée lors de la Deuxième Guerre mondiale pour venir se battre pour la liberté… », a rappelé Thierry Tassez.