Nigeria : l’ancien Président Obasanjo demande à Muhammadu Buhari de ne pas se représenter aux prochaines élections présidentielles

0
601




 

 

L’ancien président du Nigeria Olusegun Obasanjo a, dans une lettre publique diffusée ce mardi, demandé officiellement à l’actuel dirigeant du pays Muhammadu Buhari de ne pas se représenter aux prochaines élections présidentielles qui se tiendront le 16 février 2019.

Olusegun Obasanjo, qui a dirigé le Nigeria de 1999 et 2007, a justifié sa position en qualifiant « d’échec » le mandat de l’actuel Président. Caractérisé, selon lui, par le népotisme et une mauvaise gouvernance économique du pays. « J’ai connu Buhari avant qu’il ne devienne Président et m’avait déclaré qu’il avait une faible maitrise de l’économie. Mais je pensais qu’il pourrait faire appel à de bons Nigérians dans ce domaine afin de l’aider », écrit Obasanjo dans la lettre.

L’ancien Président a également décrié « les nominations claniques » effectuées par Muhammadu Buhari durant son mandat. Mais aussi, son « incapacité à faire régner la discipline dans son entourage ».

Rappelant par ailleurs son état de santé, Obasanjo a appelé Buhari à se retirer de la vie politique. « Nous avons tous remercié Dieu d’avoir permis au Président Buhari de retrouver un état de santé raisonnable et même d’avoir bien progressé dans son rétablissement. Mais quel que soit l’état de santé du Président Buhari aujourd’hui, il ne devrait ni trop forcer sur sa chance, ni abuser excessivement de la patience et de la tolérance des Nigérians pour lui » a-t-il insisté.

« Je demande seulement au frère Buhari d’envisager un repos mérité à ce moment et à cet âge. Je continue à lui souhaiter une bonne santé pour profiter d’une retraite du service public actif »a déclaré Olusegun Obasanjo, dans sa lettre.

Pour rappel, une lettre quelque peu pareille avait également été adressée en 2013 par Obasanjo au Président de l’époque Goodluck Jonathan, avant sa candidature à la réélection en 2015. Ce dernier avait, par la suite, perdu face à Buhari.

Elu en 2015, l’actuel Président Muhammadu Buhari, âgé de 75 ans, est confronté depuis lors à des soucis de santé. De sorte qu’en l’espace de deux ans, il s’est absenté quatre fois du pays pour se rendre à Londres durant de longues périodes, afin d’y suivre un traitement médical contre une maladie dont les détails n’ont toutefois pas été divulgués.

Le jeudi dernier, il avait même déclaré ne pas être sûr d’être de nouveau candidat lors des futures élections présidentielles.