Nigeria : deux agents de sécurité « moqués » pour avoir rendu un sac d’argent

0
253




 

L’affaire défraie la chronique au Nigeria. Deux agents de sécurité privés de l’aéroport international de Muratala Muhammed au Nigeria ont été récompensés pour leur honnêteté dans l’exercice de leurs fonctions.

Selon les autorités aéroportuaires fédérales, le garde de sécurité Junior Achi Daniel et son superviseur Francis Emepuepueaku ont rendu un sac oublié avec de grosses sommes d’argent et des articles de grandes valeurs. Les deux agents travaillaient sur le parking de l’aéroport de Lagos.

Leur action a été saluée par la plupart des Nigérians y compris le président Muhammadu Buhari qui a declaré : “l’honnêteté reste la meilleure politique. Nous devons faire preuve d’un tel comportement quelle que soit la position dans laquelle nous nous trouvons, qu’elle soit haute ou basse”.

“Le Nigeria ne sera plus un pays de corruption et de pillage des ressources publiques. C’est la voie que nous avons choisi, et notre pays finira par trouver un nouveau rivage”, a-t-il ajouté.

View image on TwitterView image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter

FAAN@FAAN_Official

Photos: Award ceremony of the two exceptional staff of Halogen Security,Francis Emepueaku & Achi Daniel security guards at the multi level car park of the Murtala Muhammed Int’l Airport, who returned a bag forgotten by a passenger containing large sum of money and expensive items




Il s’avère, cependant, que tous les Nigérians n’ont pas apprécié le geste des deux agents de sécurité. L’un d’entre eux dit avoir été victime d’insultes pour avoir choisi de rendre le sac au lieu de le garder.

“Si l’argent était en plusieurs millions de devises étrangères, j’aurais quand même rendu”, a déclaré M. Daniel à Sahara Reporters. “Aucune somme d’argent ne me ferait prendre ce qui ne m’appartient pas”, a-t-il ajouté.

Selon lui, malgré les tentatives des propriétaires du sac pour les récompenser, ils ont refusé l’offre soulignant qu’ils “avaient juste fait leur travail”. Certains affirment que les deux hommes ont reçu de leur compagnie de sécurité des bourses d‘études d’une valeur de 250 000 Naira (686$).