Mouyondzi : les populations attendent 2 ballons de foot promis par Tamba Tamba en 92

0
2097




 

 

Cette promesse a été faite lors de la campagne des législatives de 1992 aux populations de Mouyondzi,circonscription à laquelle Victor Tamba Tamba concourait . Jusqu’à ce jour ces jeunes jadis footballeurs sont presque tous devenus adultes et attendent toujours ces deux ballons foot pour les léguer à leur progéniture.

Victor Tamba Tamba a fait partie de la bande de quatre. Ce bloc Béembé à l’origine de la chute de Pascal Lissouba. Le mauvais choix politique de cette bande,à côté de Lissouba certes,mais toujours au service de Denis Sassou Nguesso est l’une des causes du malheur actuel des Congolais.

Aujourd’hui,Victor Tamba Tamba se fait passer pour un opposant qui défend l’’intérêt des populations congolaises.Comment peut-on agir ainsi lorsqu’on a été incapable d’honorer à une promesse qui ne demandait même pas une dépense de 5000 fcfa ?



Se moquer de ses propres frères du village et potentiels électeurs est la pire des choses que peut faire un homme politique,dans un pays où le vote est ethnique et sectaire.

En 1992,devant l’équipe de son village de Mouyondzi réunie à l’occasion de son séjour dans le cadre de la campagne électorale,Tamba Tamba a tenu discours très démagogique promettant merveilles à droite et à gauche.

Face à lui,l’entraîneur de cette équipe décédé aujourd’hui,prenant la parole aux noms de ses poulains n’a pas demandé grand-chose que deux ballons pour faciliter des entraînements.

Victor Tamba Tamba,d’un ton rassurant a regretté de n’être venu sans ces ballons,mais a promis de les leur faire parvenir dès son retour à Brazzaville suscitant des applaudissements de toute l’équipe.

Une promesse restée vaine 26 ans plus tard.Des footballeurs dont l’âge variait entre 16 et 22 ans en 1992 sont devenus des papas et attendent toujours ces deux ballons qui pourraient servir à leur progéniture.