Mines : le Centre de recherches géologiques et minières signe deux accords de partenariat

0
297




 

Les contrats ont été paraphés respectivement avec la société chinoise Master Holding Group et l’Office national des hydrocarbures et des mines(Onhym) du Maroc.

Selon les termes du premier accord, l’apport de la société chinoise sera exclusivement financier et logistique. Toute sollicitation financière du Centre de recherches géologiques et minières (CRGM) devra faire l’objet d’une étude préalable de Master Holding Group avant toute signature d’une convention de financement.

Dans le cadre de ce partenariat, le CRGM s’engage à œuvrer pour permettre à l’entreprise de prendre part aux sociétés minières déjà installées, conformément au code minier, et d’être prioritaire dans l’octroi des nouveaux permis issus des travaux de recherches inhérents aux projets financés par l’entreprise. La convention entre le CRGM et la société chinoise va durer deux ans.

En ce qui concerne le second contrat, il convient de noter qu’il a pour objet de définir les conditions et modalités d’un partenariat scientifique et technique entre l’Onhym et le CRGM, en vue de renforcer les échanges d’expériences ainsi que les capacités techniques d’intervention dans les domaines de la formation et la participation éventuelle de l’Onhym dans les projets miniers au Congo.




Les deux parties s’engagent, dans la mesure des moyens et des ressources disponibles, à mettre à la disposition de ce partenariat tous les moyens nécessaires à la réalisation des projets et à rechercher, en cas de besoin, tout soutien financier auprès des institutions nationales et internationales dans les domaines d’activité retenus dans ce protocole d’accord. Il a été signé le 30 avril à Brazzaville par le directeur général du CRGM, le Pr Hilaire Elenga et, du côté de l’Onhym, par sa directrice, Amina Benkhadra.

Notons que le CRGM a, entre autres, pour missions de réaliser ou de faire réaliser des études conduisant à la connaissance géologique du sol et du sous-sol congolais pour la valorisation du patrimoine minier.

Dans le cadre de la formation universitaire, le CRGM a un partenariat avec l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville. Le Centre a encadré plus d’une cinquantaine de travaux de mémoire de master et une dizaine de thèses de doctorat dans ses différents secteurs d’activités.

LEAVE A REPLY