Mère Anto, le premier bien mal acquis de Denis Sassou Nguesso

0
1468




Dans la famille Sassou Nguesso, la majorité de leurs biens ont été mal acquis.Une famille de voleurs qui a institutionnalisé et banalisé le vol des deniers publics. Le chef du clan entraîne avec lui ses germes du vol et son premier bien mal acquis remonte à des années avant son arrivée au Pouvoir.Antoinette Sassou Nguesso a été arrachée de force à Kader Diawara, frère d’Ange, deux semaines avant leur mariage. Et comme un bien mal acquis ne profite jamais, ce couple n’a jamais eu d’enfants, le véritable regret de Mère Anto.




Alors que la justice française vient de mettre en examen Denis Christel Sassou Nguesso, l’enfant du voleur Nyongologue, celle de Dieu rappelle toujours à son père son premier mal acquis en la personne d’Antoinette Sassou Nguesso. Tel père, tel fils, Kiki a aussi mal acquis l’une des épouses de son oncle Otto Mbongo.

Alors qu’elle est vit en couple avec le frère cadet d’Ange Diawara, Antoinette, est la meilleure amie d’Adelaide qui n’est entre autre que l’épouse de Benoît Moundélé Ngollo, le meilleur ami d’Ange Diawara.

Denis Sassou Nguesso qui fréquente souvent son ami Bénoit, sympathise avec son épouse Adelaide, qui va l’aider à devenir l’amant de sa belle-sœur Antou. Les deux infidèles vivent tranquillement leur idylle jusqu’au jour où, Diawara décide de formaliser cette union devant les deux familles.




Denis Sassou Nguesso, devenu follement amoureux d’Antou, décide de passer à l’action en complicité d’Adelaide. Le hold-up amoureux a lieu alors qu’Antou se coiffe dans un salon. Depuis ce jour, Diawara n’a plus jamais revu Antoinette Tchibota, devenue Sassou Nguesso.

La famille se croit tout permis et croit que les biens mal acquis seront éternels oubliant l’existence d’une justice divine. Quand leurs biens mal acquis sont la conséquence de la souffrance de tout un peuple, la fin sera très amère.