Mbota : la réserve des plus grands soûlards de Pointe-Noire

0
567

Le quartier Mbota dans la ville de Pointe-Noire est celui qui héberge les plus grands consommateurs d’alcool. On y trouve des personnes capables de boire tout un casier sans être ivres. Les Mbotassois se vantent même quand ils se retrouvent dans un bar ailleurs avec des amis d’autres quartiers.

« Ici, c’est le berceau des soûlards ! On boit et on ne se bat jamais… » se vante Jean René, un habitant de Mbota, assis tranquillement devant trois bouteilles de bière locale dans un bar. A Pointe-Noire, beaucoup ont fait de l’alcool leur refuge face aux difficultés de la vie.

Le souci de certains jeunes est d’avoir chaque jour au moins de quoi s’offrir une bière, ou en offrir aux autres. C’est une sorte de ristourne. Celui qui offre se verra aussi s’offrir quand il n’aura pas d’argent .

Pendant la période dure du confinement total, les gens ne se sont pas empêchés de se retrouvés dans des bars pourtant fermés pour boire. «  Les policiers ne pouvaient rien faire, puisqu’on buvait ensemble » affirme Lucien de Mbota.

Dans un débat houleux face aux jeunes de Mpaka, ceux de Mbota ont mis en avant leur quartier qui est bel et bien détenteur du titre de berceau des soûlards. «  Les gens de Mpaka boivent et après cherchent la bagarre, ça ! C’est de la folie » lancent les Mbotassois qui disent ne jamais de battre dans l’ivresse.