Mayoko : La société SAPRO éprouve d’énormes difficultés pour évacuer son minerai de fer

0
255




 

La société SAPRO éprouve d’énormes difficultés pour évacuer son minerai de fer, suite à l’état défectueux de la voie ferrée, ligne ex-Comilog. Depuis plusieurs mois, le minerai de fer est entassé dans des containers rouges et les acheteurs continuent à se bouffer les doigts jusqu’aux coudes. Un véritable manque à gagner pour l’entreprise.

On rappelle que le Congo possède à l’heure actuelle deux lignes de chemin de fer. La première, et la plus connue est le CFCO (510km) dont la construction dans les années trente fut à la fois un exploit technique et un effroyable drame humain, puisque près de 20 000 hommes y trouvèrent la mort entre Brazzaville et Pointe-Noire.

La seconde provient d’une initiative privée. C’est la ligne COMILOG (Mont-Belo-Mbinda) construite dans les années cinquante (250km) pour permettre l’exportation du minerai de manganèse gabonais.

Après la fermeture définitive de la Comilog en 1991, la propriété des rails et de l’infrastructure est allée au CFCO qui n’a pas investi suffisamment dans l’entretien des rails. Le vieillissement du matériel a mené à une série d’accidents parfois mortels.

La situation étant devenue intenable, le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso a mentionné, comme priorité, la construction espérée d’une ligne ferroviaire qui reliera les différents bassins de production minière, depuis le port minéralier de Pointe-Noire jusqu’au département de la Sangha (nord), via notamment les localités de Mayoko et Zanaga (sud).




Le numéro un congolais a ajouté que l’enjeu d’une mise en production diversifiée et significative dans ce secteur économique vital doit s’accompagner d’une action résolue du gouvernement, afin que soient mises à la disposition du secteur minier les infrastructures qui permettront de le rendre économiquement rentable.

Pour le moment, les acheteurs du minerai de fer de Mayoko dans le Niari (sud) attendent désespéramment leur produit au port de Pointe-Noire.