Maroc : à Oujda des migrants qui viennent de l’Algerie sont exploités par d’autres subsahariens

0
822





Comment les migrants subsahariens traversant la frontiere algeromarocaine sont exploités par des réseaux mafieux à Oujda…

AMDH Nador a pu recueillir des temoignages de 4 migrants qui racontent leur douloureuse experience:  » nous avons fait une semaine de marche pour traverser la frontière algero marocaine. Très fatigués nous nous approchons des premiers lumières de la ville d’oujda le 16 décembre 2019. Il était presque 21h 30 nous longeons l’une des voies d’entrée de la ville lorsque 2 personne dans une voiture taxi s’arrêtent et nous proposent de monter.

Très fatigués, nous avons accepté avant qu’ils nous proposent de nous ramener dans un foyer d’accueil de migrants gérés par des subsahariens à oujda. Quand nous sommes arrivés, ce taxi à été payé par les gérants de cette maison où on a trouvé 10 autres migrants enfermés dedans de différentes nationalités.




Notre grande surprise c’est lorsqu’on a voulu juste sortir ou quitter cette maison, les gérants refusaient catégoriquement et exigeaient le paiement de 200 euros chacun. On a été enfermé des jours dans cette maison par une bande de 5 migrants commandés par leur chef un malien au nom de Moussa. Ils ne nous ont relâché qu’après avoir payé les 200 euros. Leur complice le taxieur nous a pris 200 Dhs chacun pour juste nous ramener à la gare routière pour prendre le bus vers Rabat…. »


Ces réseaux ne sont que la conséquence des politiques migratoires exclusives.