Manque d’oxygène, 0 respirateur, infirmiers impolis, ainsi le CHU va lutter contre le Coronavirus

0
1201




C’est le plus grand centre hospitalier du Congo, mais il manque de tout et est rempli des faux médecins, d’infirmiers impolis et cruels sous les bottes d’une direction incompétente. La pandémie de Coronavirus déjà au Congo, on se demande quelle serait la réponse du CHU. Avec le manque criard d’oxygène, zéro respirateur,personnel mal éduqué, l’équation est difficile à résoudre.

Alors qu’on assiste en Occident comment le personnel médical se fond en larmes face à la mort des patients qu’ils tentent de sauver la vie, au CHU, ce sont les mêmes médecins qui se réjouiront des morts des patients après les avoir traumatisés psychologiquement.

A défaut de disposer du matériel, le médecin est celui qui sert de réconfort émotionnel du patient. Une visite au CHU de Brazzaville prouve à suffisance comment le personnel manque de professionnalisme et s’est érigé en bourreau des patients. Au service des urgences, les médecins prédisent même la mort des accidentés et refusent de les toucher sans paiement.




La première cause des morts au CHU est d’abord son personnel. La ministre de la santé en complicité avec l’actuel directeur canadien avait transféré une somme d’un milliard de cfa pour l’achat du matériel au Canada. Mais à ce jour, le CHU est toujours un mouroir.

Sans la bonté du Chinois d’Ali Baba, il est évident que la ministre Mikolo et le canadien n’auraient jamais fourni le personnel des masques, gants, blouses et gel hydroalcoolique.Malgré tous les booms pétroliers que le pays a connu, le dernier souci des autorités à été la santé des Congolais et leur bien-être.




Au CHU de Brazzaville, les infirmiers insultent les patients comme s’ils étaient des ennemis. D’autres médecins défient même de ne pas les toucher et insultent celui qui les rappelle le bon sens et professionnalisme.