Mairie de Brazzaville :Un an de mandat seulement, Christian Okemba, déjà 2 appartements à Nice et Milan

0
2057




Oncle d’Edgar Nguesso qui l’a placé à la tête de la mairie de Brazzaville, Christian Okemba est bien conscient qu’au Congo, être nommé à un poste de responsabilité est un laissez Passer à l’enrichissement. Pour ce faire, il a fait de sa fille DAF pour mieux contrôler les finances de la mairie. En un an de mandat, l’ex résident du quartier Jacques Opangault, compte à son actif une dizaine de biens immobiliers dans Ouenzé et Nkombo.

Jean François Apeko, le dircab du maire vient d’être licencié sans motif apparent, et malgré ses 15 mois d’arriérés de salaire, Christian Okemba n’entend pas lui payer ses droits au motif qu’il serait en connivence avec Guy Marius Okana, son premier adjoint et opposant. A la mairie de Brazzaville, Edgar Nguesso et Kiki Sassou se livrent une bataille à travers leurs pions respectifs.




On reproche au maire, sa gestion opaque de la municipalité, et surtout sa dictature envers les opinions divergentes. Ceux qui musellent l’opposition nationale, se plaignent quand-même de subir le même sort entre eux.

Les opposants au maire de Brazzaville, dont le chef de file n’est entre autre que son premier adjoint, Guy Marius Okana, l’accusent d’enrichissement illicite au détriment de la mairie.

Il est attribué à Christian Okemba, l’achat de 10 parcelles à Ouenzé, la construction d’une villa R+ 1 à Nkombo. En Europe, le maire aurait acheté deux appartements à Nice( place Massena et Milan.




Dans cette guerre des clans, le maire aurait retiré à Okana les attributions de transport urbain et culturelles, avec interdiction formelle de fréquenter les garages municipaux.