Libéré en catimini, la police a trouvé 50 champagnes lors de l’arrestation de Jean Didier Elongo

0
3325




 

Les policiers venus récupérer le colis de justice Jean Didier Elongo, ont profité de boire à leur satiété les 50 bouteilles de champagnes trouvés sur la table au salon sur invitation du délinquant.Ils ont ensuite prié avec tout le respect du monde, Elongo à les suivre prétextant ne suivre que des ordres venus d’en haut.

Le délinquant financier Jean Didier Elongo a été obligé de retourner en prison après avoir été libéré en catimini par un ordre venu d’une autorité encore à déterminer. Il n’aura humé l’air de la liberté que pendant quelques heures, le temps que le cubain Oko Ngakala s’en aperçoive et fasse enfin preuve d’objectivité.




Sa libération a suscité stupéfaction et incompréhension de l’opinion publique qui a pourtant en un moment ont cru à la bonne volonté des autorités dans l’application du discours de leur chef Sassou Nguesso dans la traque des voleurs dont les plus connus sont son fils Kiki Sassou, Lucien Ebata, Jean Jacques Bouya, Gilbert Ondongo etc

Qui a manigancé cette libération et pour quelle raison ? Ce sont les questions auxquelles Oko Ngakala devrait répondre, bien que son champ d’action soit limité.




Quand les policiers se sont présentés au domicile de Jean Didier Elongo, celui-ci organisait une petite fête à l’occasion de sa libération et narguait les lois du pays. Pour preuve, il avait sorti pour la circonstance 50 bouteilles de champagne de marque, que les policiers se sont chargés de boire avec lui.