Les chinois patrouillent l’or de Mayoko dans le Niari

0
797




Les chinois se ruent sur l’or de Mayoko dans le Niari (sud). Une délégation de la société chinoise « African Mineral Compagny » conduite par le colonel Claude Aimé Juste Mabounda séjourne dans la ville des métaux rares pour la prospection de l’or et le coltan dans les districts de Moungoudou-sud et Moungoundou-nord.

Les sites d’orpaillage existent un peu partout dans les forêts de Mayoko dont le sous-sol est souvent comparé à un « scandale » d’abondance géologique.

Ce minerai est exploité depuis des décennies dans cette zone mais d’une manière traditionnelle, qui consiste à vanner le sol.

A Mayoko, l’extraction d’or fait vivre plusieurs familles. Et le business se transmet de père en fils depuis la nuit des temps.




Au-delà de l’exploitation artisanale de l’or, exclusivement réservée aux autochtones, le Congo a accordé des permis d’exploration et d’exploitation industrielle de l’or et du coltan à une société chinoise.

Un accord de partenariat a été signé récemment entre la société Africa Mineral Compagny et Chen pour une sous traitance d’exploitation du coltan et l’or à Mayoko.