Les 5 Généraux que Kiki Sassou Voulait neutraliser lors de son faux coup d’état

0
6253




Les généraux Bokemba, Moigny, Okoi, Ndenguet, Nianga sont dans la ligne de mire de Kiki Sassou qui caresse le rêve de succéder à son père. Le plan pour les neutraliser consistait à l’annonce d’un faux coup d’État déjoué et qui serait perpétré par eux. Pierre Ngolo qui a mis une pause aux ambitions de Kiki a sauvé ces officiers des FAC

Chez les Sassou Nguesso, tout les moyens valent pour accéder au pouvoir, et Kiki Sassou s’en est imprégné totalement. Dans sa volonté de diriger le Congo et de succéder à son père, ses proches lui auraient conseillé la neutralisation d’un certain nombre de personnes qui seraient opposées à lui.

L’annonce d’un faux coup d’État contre Denis Sassou Nguesso, et déjoué par les services de sécurité, aurait été suivie d’une vague d’arrestations au sein des FAC et de l’administration.




Parmi les généraux des FAC à neutraliser figurait en bonne place, le chef d’état major, le directeur général de la police, le commandant de la gendarmerie, et celui de la zone autonome de Brazzaville, ainsi que l’ex patron de la sécurité présidentielle.

Un bon nombre des colonels et hauts cadres de l’administration figuraient aussi dans cette liste. Des arrestations qui auraient fait taire toutes les voix discordantes à Kiki,et l’ouvrir un grand boulevard vers la présidence de la république.




En mettant fin aux ambitions de Kiki Sassou, Pierre Ngolo a aussi sauvé la vie de ces généraux et personnes dans le viseur de l’ambitieux. Peut-on imaginer un moment que ces généraux ont soutenu en sous-marin le secrétaire général du PCT ?

Ce qui est sûr, plusieurs camps se sont engagés dans une lutte sans merci avec pour finalité la succession de Denis Sassou Nguesso.