L’équipe du vieillard malade Clément Mouamba tente une communication maladroite

0
1421




Il a fallu que ce média publie un article sur l’état de santé du premier ministre Clément Mouamba pour que le service de communication se lance dans le contre offensive, alors que depuis deux mois, elle est restée muette. En justifiant la présence de Mouamba en France dans le cadre d’une visite de travail, elle ne fait que confirmer nos propos. Aucune de cette visite officielle de travail n’a jamais été publiée et pire encore la vidéo de Moumaba en visioconférence avec Sassou Nguesso est une vaste blague digne de vrais amateurs menteurs qui n’ont filmé juste que lui et non l ‘écran de son interlocuteur quand on sait le matalana de ce régime. Aucun autre ministre en déhors de Mouamba n’a publié les photos de cette visioconférence avec Sassou qui savourait son titre de Docteur Honoris Causa.




A force de prendre les Congolais pour des idiots, les Ewawa du pouvoir tournent au ridicule. Suite à la publication d’un article sur l’état de santé combien précaire du premier ministre Clément Mouamba, les agitateurs du pouvoir se sont lancés dans une grande opération de démenti qui a tourné au ridicule.




Une vidéo montrant Clément Mouamba dans une chambre d’hôtel parisien a été publiée pour rassurer l’opinion sur son état de santé. Les atalakus du pouvoir affirment que le premier ministre était en visioconférence avec le reste de son gouvernement et le chef de l’État. Bizarrement, aucun autre membre du gouvernement généralement habitué au matalana n’a publié les photos de cette visioconférence.

Toute le monde sait que Denis Sassou Nguesso, était très occupé toute la journée à célébrer son titre de Docteur Honoris Causa de Marien Ngouabi, et ne pouvait disposer du temps pour un appel vidéo avec Mouamba. La blague est que dans la vidéo, on filme juste Mouamba et non le supposé écran en face de lui, où l’on pouvait apercevoir Sassou et le reste des ministres.




Que coûte-il aux ministres congolais de reconnaître leur État de santé ? Quelle est cette visite de travail de deux mois en France dont aucune image n’a été publiée ? Avec le retour du Coronavirus en Europe, peu de dirigeants ou acteurs économiques n’ont le temps à s’intéresser à un ministre congolais. Au moins, la presse libre des réseaux sociaux bouscule les vieux dormeurs du Congo.