Le vaccin ou test négatif seront exigés aux Africains dans la demande du visa Schengen

0
1460




Les blancs sont décidés à vendre leur vaccin en Afrique à tout prix. Après avoir échoué à l’imposer grâce à la bienveillance du docteur Raoult qui a conseillé l’usage de la chloroquine en Afrique, la mafia pharmaceutique occidentale se cache désormais derrière la demande du visa Schengen pour faire les affaires. Vu que l’africain ne peut vivre sans rêver de l’Europe, désormais se faire vacciner contre le Coronavirus fera parti des réquisitions d’obtention d’un visa pour l’Europe.




Jusqu’en Septembre 2020, l’espace Schengen reste fermé au reste du monde, mais à son ouverture, il sera obligatoire pour un demandeur de visa de présenter un test négatif de moins de 15 jours en attendant qu’un vaccin soit trouvé. Et quand celui-ci sera trouvé par les laboratoires occidentaux, la preuve d’avoir été vacciné sera exigée. Tout les moyens sont bons pour vendre leur vaccin.




Il revient aussi aux dirigeants africains d’imposer aux immigrés occidentaux la réciprocité des réquisitions pour que les africains ne soient pas les seuls à enrichir la mafia pharmaceutique occidentale.

Le jour où les Africains arrêteront d’immigrer en Europe et surtout vont ouvrir les yeux que leurs matières premières, la roue tournera et ce sont eux qui viendront en masse en Afrique se chercher. Dommage que l’Afrique héberge encore des Ouattara, Macky Sall et autres préfets français à la tête de certains États.