Le maire de New York s’attaque à la ségrégation dans les écoles

0
395





Le maire démocrate de New York a lancé une réforme pour permettre plus de mixité sociale et raciale dans les établissements scolaires publics de sa ville. Désormais, les lycées ne pourront plus restreindre le recrutement de leurs élèves à leurs abords géographiques immédiats et les tests de compétence seront supprimés dans les collèges.




Bill de Blasio s’est appuyé sur la pandémie de coronavirus pour lancer sa réforme pour favoriser la mixité sociale et raciale dans les écoles publiques new-yorkaises. La majorité des élèves n’ont pas été notés ce trimestre du fait d’un enseignement pratiqué à distance. Et le maire de la ville a donc décidé de suspendre les évaluations de compétences jusqu’alors pratiqués par les collèges pour choisir les élèves qu’ils accueilleront l’année suivante.

Mesure durable

Mais la mesure sera durable. La sélection se fera désormais sur la base d’un tirage au sort pour les collèges qui font face à une demande supérieure à leurs capacités. Au lycée, les tests de sélection seront toujours autorisés, mais les critères d’admission devront être publics afin d’aider tous les élèves à s’y préparer.

Suppression de la sélection géographique

La sélection géographique pratiquée par de nombreux établissements sera en revanche supprimée. Une manière de permettre aux bons élèves des quartiers défavorisés d’accéder aux prestigieux lycées des quartiers les plus huppés, aujourd’hui essentiellement fréquentés par des blancs fortunés.