Le grand marché s’appellera désormais Ndjindji

Le projet de délibération portant création et dénomination du marché central Ndjindji a été adopté à l’issue de la onzième session ordinaire dite budgétaire du conseil municipal de Pointe-Noire, tenue il y a quelques jours.

Situé dans le premier arrondissement Lumumba, le marché central  aussi appelé grand marché a été démoli en 2015 à cause de sa vétusté. Le gouvernement avait ainsi pris la résolution de l’améliorer en lui donnant une autre image.

C’est en 2017 que les travaux de construction du nouveau marché moderne ont commencé. L’objectif étant d’assurer le bien-être de la population et de permettre aux vendeurs et acheteurs d’évoluer dans un environnement propre et insoupçonné.

Il s’agit d’un marché moderne doté de deux blocs comptant environ 5000 places, des chambres froides, un supermarché, des restaurants, des terrasses et autres. Les travaux du premier bloc comprenant près de 950 étals ont dejà pris fin tandis que le second est exécuté à moins de 15%.

Le projet de délibération portant dénomination de ce marché moderne a été adopté à l’unanimité, changeant ainsi le cour d’histoire d’un marché référence, vieux de plusieurs années. Sa nouvelle dénomination « Ndjindji » fait référence à l’ancien village de pêcheurs sur lequel  la ville de Pointe-Noire a été bâtie.