Le colonel Marcel Mpika a été remis en liberté

0
889




 

 

Le colonel à la retraite, Marcel Mpika, arrêté le 31 mars dernier pour «incitation au trouble à l’ordre public », a été remis en liberté ce vendredi, après une forte pression diplomatique des USA.

En juin dernier, le département d’Etat américain avait demandé au pouvoir de Brazzaville de libérer Marcel Pika, un prisonnier congolais qui possède également la nationalité américaine et qui est diabétique.

Cet ancien militaire, âgé de 70 ans, très proche de l’opposant Jean-Marie Michel Mokoko,  arrivé troisième à la présidentielle de mars 2016, était détenu -sans procès- depuis plus d’un an.

Le colonel à la retraite a été arrêté par des hommes armés le 31 mars 2016 aux environ de 11 heures à son domicile du quartier Tchimbamba à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo.