Le CHU de Brazzaville veut améliorer son offre de soins

0
299




La directrice des ressources humaines du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHUB), Chiara Raffelini, a annoncé le 6 octobre le recrutement de plus de cent-vingt agents pour impulser l’offre de soins et rehausser le niveau des compétences des agents de la structure sanitaire.





L’initiative fait partie du mandat de l’unité de santé internationale (Université de Montréal) en collaboration avec le Congo. La deuxième phase de recrutement par voie de concours concernera les agents paramédicaux, infirmières, techniciens et autres afin de rehausser le niveau des compétences.« Ce recrutement nous permettra de renforcer les équipes cliniques et le personnel soignant de l’hôpital. Il y a du pléthore au niveau du personnel administratif mais nous sommes en train d’évaluer la pertinence, le niveau de compétence et la qualité. Nous menons une réflexion pour réemployer ce personnel au terme de sa formation. D’ailleurs plusieurs de ces agents amélioreront leurs connaissances en information à l’école paramédicale », a indiqué Chiara Raffelini.




Durant deux semaines, la phase de pré-emploi permettra aux postulants de faire des visites bilancielles, présenter un certificat médical afin de donner à l’employeur une information fiable des futurs employés.

« Les candidats doivent se présenter physiquement parce que nous créons un contact avec eux puis nous examinons leur motivation car nous tenons à rehausser de façon pérenne les services au CHU de Brazzaville », a ajouté Chiara Raffelini.

Le Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville est la référence hospitalière congolaise. Il a été créé par la loi nº 008/87 du 7 février 1987. Etablissement public à caractère administratif et social, ce centre est doté de la personnalité morale tout en étant sous la tutelle du ministère de la Santé.

Il s’agit d’un centre chargé de soins tertiaires, de la formation et de la recherche biomédicale. Il est lié à l’Université Marien-Ngouabi par un contrat et compte dans son personnel un nombre considérable de médecins enseignants à la Faculté des sciences de la santé.




Le CHU de Brazzaville est administré par un comité de direction, organe délibérant et dirigé par un directeur général. Celui-ci dispose de trois organes consultatifs, le conseil d’établissement, la commission médico- technique et la commission paritaire d’avancement.

En dehors des organes de direction et de gestion, il existait trois autres directions qui parfois ont connu de modifications de dénomination : la direction de l’administration du personnel, la direction des affaires médicales et la direction économique et financière.