L’association Emmaüs fête ses 70 ans de lutte contre la précarité en France

0
169




Emmaüs a 70 ans. Créée en 1949 par l’Abbé Pierre, l’association vient en aide aux plus démunis : accueil, logement, insertion sociale ou encore aide à la recherche d’emploi. Le centre d’Emmaüs Valmy, au nord de Paris, fêtait l’anniversaire par un atelier culinaire dirigé par une grande cheffe étoilée. L’occasion pour les personnes hébergées de nous raconter les aléas qui les ont amenés là.

Assis à la grande table du réfectoire, Rachid sourit lorsqu’il sent les odeurs d’épices dégagées par la cuisine. Il y a 3 ans, Emmaüs l’a recueilli : « Franchement, ça a été un recours superbe pour moi dans une période très dure. J’avais perdu mon emploi, j’avais perdu ma meilleure amie et mon père à la même époque. Je me suis retrouvé expulsé de mon logement puisque je ne payais plus de loyer. Je n’avais plus de ressources. J’étais allé aux services sociaux de la mairie du 10e qui m’avaient orienté vers Emmaüs. J’ai pu reprendre le cours de ma vie normale. »

Un peu plus en retrait, sa tête drapée d’un foulard en wax, Mme Boubacar a pu, elle aussi, trouver refuge ici alors qu’elle fuyait les coups de son mari. « J’ai eu des problèmes de violences conjugales. C’est grâce au 115 et à la médecine du travail de ma société que j’ai été orientée ici. En tout cas, depuis que je suis ici, je me sens bien. On est vraiment suivis, ils ont même créé un lieu pour ceux qui ont besoin d’habits pour s’habiller et des fois ils ont aussi un coiffeur pour ceux qui veulent se coiffer. Il y a des ateliers de soin aussi pour les femmes qui veulent vraiment être belles. »




Reprendre goût aux gestes du quotidien, c’est ce qu‘Emmaüs propose dans ses 27 centres d’hébergement partout en France. Des établissements pensés comme des lieux de transition pour les plus précaires. 70 ans que l’association en prend soin.