l’Assemblée nationale désigne ses représentants à la Haute cour de justice

0
416




La chambre basse du parlement a élu, le 20 novembre, lors d’une plénière spéciale, les députés et suppléants devant désormais siéger à la Haute cour de justice, aux côtés des cadres du pays, pour juger les délits commis par les hauts cadres, conformément à la nouvelle configuration de cette juridiction.

Ils sont au total neuf membres, députés, suppléants à avoir été élus à l’unanimité par leurs homologues. En qualité de membres titulaires, l’Assemblée nationale a porté son dévolu sur quatre députés à savoir Alain Moka, Blaise Ambéto, Marianne Kouka Manganga Yogo et Adrien Ntsoumou Moukassa.

Quant aux quatre suppléants, il s’agit de Rufine Adélaïde Chisso, Théodorine Kolélas Miakongo, Sylvain Jérémih Lissouba et Michel Mboussi Ngouari.

Le député Faustin Elenga, pour sa part, a été élu membre de la Commission d’instruction de cette cour, pour la même cause. Ces députés ont été choisis, d’après le bureau de l’Assemblée nationale, sur la base des critères portant sur la configuration politique de l’Assemblée nationale; le genre ; les dimensions sociologiques et géographiques ainsi que l’expérience professionnelle du candidat.

Dans ses attributions, la Haute cour de justice est l’unique juridiction dont la mission cardinale est de juger les parlementaires, le Premier ministre, les ministres, les membres de la Cour suprême et ceux de la Cour constitutionnelle ayant commis des infractions pénales.

Les députés désignés devront donc apporter leur pierre à l’édifice aux côtés d’autres cadres congolais pour accomplir cette tâche exaltante en vue de permettre à tous de répondre devant les juridictions pour des infractions qu’ils ont commises car tous les citoyens sont égaux devant la loi.




« Nous sommes cent cinquante-un députés à l’hémicycle, le bureau de l’Assemblée et la plénière ont porté leur choix sur moi, je suis très ravi de cette confiance, mais je mesure aussi le poids de la responsabilité qui m’attend. Notre mission dans cette juridiction est de juger les députés, sénateurs, Premier ministre, ministres et les hautes personnalités, s’ils ont commis des délits », a précisé le député de Ngoko, Blaise Ambéto, un des heureux élu à la Haute cour de justice.