L’armée,unique entreprise gérée par un Mbochis encore debout

0
2670




 

 

Bien que pléthorique,sans budget défini et improductive,l’armée Congolaise reste encore l’unique entreprise avec à sa tête un Mbochis qui tient encore debout face à la faillite en cascade de toutes les sociétés qui ont eu la malchance d’être dirigées par ces mêmes Mbochis. Malgré tout ce que l’on peut dire,il est formel que le Mbochis est très très mauvais gestionnaire. La preuve est la faillite de tout un pays malgré toutes ses ressources naturelles et humaines.

En 2010,c’est dans l’extase totale que le pouvoir recevait la concession du statut PPTE par les organisations de Breton Woods. On pouvait entendre ici et là dans les médias d’État que cela allait permettre au grand et infatigable bâtisseur de faire du Congo un État fort économiquement.

Les 9.2 milliards de dollars de dette avaient été ramenés à 2 pour permettre au pays de se relancer.Juste 7 ans plus tard,cette dette est repassée à 9.4 milliards et sans honte bue,les mêmes qui ont chanté victoire sept ans plus tôt frappent encore à la porte du FMI. C’est le comportement propre d’un idiot,bien que les fanatiques du pouvoir à ce moment soient atteint d’une cécité intellectuelle en refusant d’accepter la réalité.




Alors qu’il ne cesse de prôner la paix et l’unité nationale,le pompier pyromane Denis Sassou Nguesso s’est attelé à ne nommer que des Mbochis à la tête de la majorité des entreprises étatiques et para étatiques.99 % des directeurs généraux sont tous originaires de la Cuvette centrale,plus précisément Mbochis.

D’autres Mbochis ayant profité de l’argent du Trésor Public ont été conseillés à monter des entreprises privées à la va vite pour s’adjuger les titres de Pdg, Dg,et narguer les autres ethnies du pays.

Aujourd’hui,les résultats sont là et incontestables.Aucune de ses entreprises gérées par ces Mbochis n’a généré ou génère des bénéfices.Toutes sont en faillite,en commençant par la Présidence de la République où les employés alignent des mois sans salaire.

De Kiki avec la SNPC,en passant par Fatima Moussa avec Ecair etc,rien de positif n’a été observé si ce n’est l’enrichissement abusif des cadres majoritairement Mbochis de ses entreprises.Cette faillite a aussi frappé toutes les sous-traitance des Mbochis entraînant au chômage de nombreux Congolais.

Même le PCT n’échappe pas à l’incompétence et mauvaise gestion des Mbochis. Ce parti politique qui se sert traditionnellement dans les caisses de l’État a du mal à payer ses membres employés et financer la campagne de ses candidats.

L’armée Congolaise est donc la seule entreprise qui résiste encore à l’incompétence Mbochis,pour la simple raison d’être le dernier rempart de conservation du pouvoir.Mieux vaut avoir le peuple affamé que des militaires sans solde. Sinon,dans son fonctionnement les forces armées Congolaises sont d’une improductivité notable.

Chassés comme la peste de la RCA,dénoncés pour ses exactions contre les civils dans le Pool,reprochés pour leur incivisme par la population,les militaires Congolais ne savent parfois même pas leur vrai rôle. Et ainsi va le Congo,avec des nouvelles nominations des Mbochis alors qu’ils ont montré leurs limites.




LEAVE A REPLY