Lancement des travaux de réhabilitation du laboratoire national

La ministre chargée de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a procédé le 4 mars à Brazzaville au lancement des travaux de réhabilitation du Laboratoire national de santé publique.

D’une durée de 36 mois, les travaux sont estimés à 450 millions de francs CFA. Ils seront réalisés par la société congolaise Erico. Il y aura le bâtiment administratif, le laboratoire de contrôle de qualité des médicaments, des eaux et des aliments, ainsi que d’autres commodités.

La ministre en charge de la Santé a estimé qu’il était important que le laboratoire national puisse retrouver sa place et rayonner. Elle a en outre souligné la place que doit occuper le laboratoire national dans le système de santé au Congo. « Nous ne pouvons pas prétendre avoir un système de santé performant, résilient, si nous n’avons pas un laboratoire qui porte ce système de santé », a déclaré Jacqueline Lydia Mikolo.

Le directeur général du Laboratoire national de santé publique, le Pr Rock Fabien Niama, a présenté le projet en ces termes : « Il s’agit d’un espace qui lie la modernité, le progrès avec les normes les plus exigeantes de biologie médicale. Nous serons HQE demain, c’est-à-dire, haute qualité environnementale. Nous serons également ISO 15189. Ce sont donc les normes internationalement reconnues en matière de qualité de laboratoire biologique médicale ».