La réhabilitation des trois ponts détruits dans le Pool a coûté un milliard neuf cents millions de frs

0
371





Pour les contribuables congolais, la réhabilitation des trois ponts détruits, tous situés entre les localités de Kinkembo et Loulombo (département du Pool) vous a coûté un milliard neuf cents millions de frs CFA, selon le compte rendu du Conseil des ministres de ce lundi 26 novembre 2018.

La reprise effective du trafic ferroviaire marchandises du Chemin de fer Congo Océan (CFCO) est attendue pour début décembre 2018.

Un premier train de marchandises est attendu à Brazzaville le mercredi 28 novembre 2018, soit dans 48h, arrivée qui coïncidera symboliquement avec la célébration du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Congo.

Au Congo Brazzaville, le trafic ferroviaire entre Pointe Noire, capitale économique du pays, et Brazzaville, est toujours interrompu. La destruction de trois ponts par des bandits armés a rendu la voie ferrée complètement inexploitable.




Ces destructions ont obligé les pouvoirs publics, dans un moment de difficultés financières connues de tous et de chacun, à reconstruire à grands frais les infrastructures concernées.

L’interruption du trafic dans le Pool cause de sérieuses difficultés financières au CFCO dont les agents cumulent actuellement plusieurs mois d’arriérés de salaires.

La reprise de la circulation des trains entre Pointe-Noire et Brazzaville devrait permettre à cette société publique de disposer d’une certaine marge de manœuvre pour pouvoir faire face à ses charges.