La police disperse une manifestation de l’opposition

0
1450




 

 

La manifestation appelée par une vingtaine de personnes membres de la plate-forme dirigée par Claudine Munari ce lundi 27 novembre au rond-point Moungali, dans le 4e arrondissement de Brazzaville, a été étouffée dans l’œuf par les forces de maintien d’ordre.

Un dispositif de sécurité a été déployé dans le carré du rond-point Moungali. Les forces de l’ordre n’ont toléré aucune mobilisation tout autour.




L’opposition protestait pour demander, entre autres, la libération d’André Okombi Salissa, Jean Marie Michel Mokoko, Paulin Makaya, le paiement des pensions des retraités congolais et le retour de la paix dans le département du Pool (sud).

Du côté du Ministère congolais de l’Intérieur, l’on estime qu’il n’était pas informé officiellement de cette manifestation sur la place publique.

Malgré l’engouement des organisateurs de la manifestation, de leurs militants et sympathisants, elle n’a pas pu se tenir.

Avec les Echos du Congobrazzaville