La Maison d’arrêt de Brazzaville s’apprête à accueillir Rigobert Maboundou

0
1593




L’étau semble se resserrer autour du ministre Rigobert Maboundou, dans l’affaire dite des 114 milliards de francs CFA.

Le chef de cabinet de Rigobert Maboundou à la Primature, Charles Kinzenzé qui était détenu à la DGST depuis plus de deux semaines, est arrivé à la Maison d’arrêt centrale de Brazzaville le mercredi 25 juillet dans l’après-midi.

Charles Kinzenzé était en son temps le conseiller aux finances et matériels de l’ancien ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Rigobert Maboundou.

Homme de confiance du ministre, Charles Kinzenzé aurait été au cœur de la gestion des 114 milliards de FCFA alloués au département de l’Agriculture, de janvier 2008 à mars 2016, sous le mandat de l’actuel directeur de cabinet du premier ministre.

Mardi 24 juillet, Charles Kinzenzé avait été déféré devant le procureur de la République qui l’a placé sous mandat de dépôt.




Rigobert Maboundou, qui fait partie du Comité technique chargé de négocier un accord avec le FMI, n’a pu effectuer le voyage de Washington aux États-Unis où le dossier du Congo sera examiné le 30 juillet. Soit le déferrement de son chef de cabinet y serait il pour quelque chose ou simplement, il lui:aurait été notifié par la DGST, de ne point voyager. Ce qui n’est pas un bon présage.

Avec les Echos