La Corée du Sud devient le premier pays au monde à commercialiser la 5G

0
388




La Corée du Sud est devenue le 3 avril, au soir, le premier pays au monde à commercialiser la 5G, l’internet mobile ultra-rapide. Un lancement dans la précipitation, deux jours avant la date initialement prévue.

La Corée du Sud voulait à tout prix être la première nation 5G. Et c’est à 23 heures, hier soir que les premiers clients, amenés à la hâte pour des opérations de communication express, ont découvert l’internet ultra-rapide sur leur téléphone. Dans le centre de Séoul, l’opérateur KT a installé un chapiteau pour présenter des exemples d’application.

« Vous pouvez ici comparer la vitesse de téléchargement d’une vidéo YouTube : avec la 5G ça va beaucoup plus vite ! Et ça, c’est un futur service vidéo holographique. Vous vous tenez ici, et votre hologramme apparaît là-bas », explique Lee Jiyoung, la représentante de KT.

L’opérateur concurrent SK met lui en avant ses applications de jeux et de rencontres en réalité virtuelle. « Nous offrons un service de réalité virtuelle « sociale ». Il permet à nos clients de créer une pièce virtuelle, où ils peuvent retrouver virtuellement leurs amis, pour voir ensemble des films ou des matchs de baseball tout en restant chez eux. Pour que cela fonctionne, c’est important que le réseau soit très rapide », décrit sa porte-parole, Irene Kim.

Voiture autonome, santé, ville intelligente… la cinquième génération de réseaux mobiles doit permettre, un jour, de tout connecter, partout, tout le temps. D’où l’enjeu pour les opérateurs et équipementiers du monde entier, mais aussi pour les gouvernements.

Les opérateurs télécom coréens ont appris hier soir que l’opérateur américain Verizon s’apprêtait – en secret – à lancer son propre service 5G aujourd’hui, jeudi 4 avril, aux États-Unis, une semaine avant la date annoncée. Ils ont donc dégainé en urgence la mise en service de cet internet mobile, qui permet en théorie des débits de l’ordre de 2,7 Gb/s.




Terrain d’influence

En étant la première à proposer à tous ses habitants la 5G, la Corée du Sud hyper connectée veut faire étalage de son savoir-faire technologique et mise sur trois opérateurs nationaux pour lancer ses réseaux: KT, SK Telecom et LG UPlus.Cette nouvelle technologie doit fournir un débit internet vingt fois supérieur à la 4G, ce qui permettra par exemple de télécharger un film entier en moins d’une seconde.

La 5G est l’un des terrains de la guerre d’influence que se livrent Chine et États unis. Washington s’efforce de convaincre ses alliés de ne pas confier le déploiement de la 5G à Huaweï, en accusant le géant chinois de servir de « cheval de Troie » à Pékin pour espionner les Occidentaux.

Les clients devront débourser une quarantaine d’euros par mois pour l’abonnement le moins cher, et 1 100 euros pour un smartphone compatible 5G.