Kintélé : le député PCT Elenga Faustin surpris avec deux « Mbapées » en action dans sa voiture.

0
2515




Le député PCT de la quatrième circonscription de Talangai, Faustin Elenga, aurait été surpris avec deux jeunes filles en pleins ébats sexuels dans sa voiture, par des policiers.Pour silencier les hommes de la loi, il leurs aurait remis une somme de 100000fcfa. Mais, le songui songui des policiers a fuité l’infos. Faustin Elenga, est ce même député, qui avait offert aux jeunes de sa circonscription des jeux de Ngola, pour se divertir et profiter de leur errance dans le quartier.




Que peuvent attendre les congolais de leurs hommes politiques quand ces derniers excellent dans la médiocrité ? Le rôle d’un député est de défendre les intérêts de sa circonscription, mais aussi et surtout d’être un modèle et d’incarner les valeurs d’étique, probité morale etc.

Le phénomène « Mbapé » qui a pris l’ampleur au Congo, est malheureusement l’émanation de la classe politique qui a paupérisé la population pour mieux l’exploiter.Des filles mineures qui se livrent à des adultes dans le seul but de subvenir à leurs besoins.




Faustin Elenga, député PCT de Talangai 4, père de famille, aurait été surpris en pleins ébats sexuels avec deux filles mineures à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Ce sont les policiers l’ayant surpris qui ont fuité l’information malgré qu’ils ont été gracieusement remercié et prié de se taire.




Selon les indiscrétions, les policiers se seraient rapprochés d’une voiture 4×4 stationnée dans un endroit isolé dont les mouvements ont attiré leur attention. Grande fut leur surprise de constater que le jouisseur du jour, était bel et bien le député Faustin Elenga.

La sauvagerie qui caractérise les forces de l’ordre a été mise en action avant le fait accompli de se retrouver en face d’un homme politique. Pour les jeunes de Kintélé, ce fait n’est pas anodin et le député Faustin Elenga serait un habitué des partouzes avec des jeunes filles à Kintélé.