Kinshasa : Pour lui avoir privé le sexe pendant 6 jours, un homme tue sa femme

0
1212

Un homme âgé d’une trentaine d’années a poignardé au cou et au visage sa compagne, le dimanche 19 septembre à Kinshasa, dans la capitale de la RDC, commune de la Gombe.

Mr. Wesley Handee Coosnapa aurait passé la soirée dans un café avant de rentrer ivre dans la nuit. Une dispute aurait alors éclatée avec sa compagne Jessica Mascarakane, tous deux originaires de l’Île Maurice.

Il a pris un couteau et porté plusieurs coups au niveau du visage et du cou de la victime, apprend-t-on.

Il s’est ensuite enfui du domicile avant de contacter un ami pour lui expliquer ce qu’il venait de se passer.

Le suspect a voulu dissimuler le meutre, mais du sang a été retrouvé dans son appartement.

D’après la même source, les amants ont passé 6 jours en séparation de corps. Le criminel a été interpellé ce jeudi par la police et déféré au Parquet. Il a reconnu les faits.

Rarement meurtrières, les femmes sont en revanche les principales victimes des crimes dits « passionnels ». Elles constituent deux tiers de l’effectif, ce qui représente la même disproportion que dans la criminalité en général : alors qu’elles ne sont auteur d’un homicide volontaire que dans un cas sur dix, les femmes représentent le tiers des victimes.