Kinshasa : libération du curé de la paroisse Saint Robert « enlevé » par les agents de sécurité

0
320
Patrouille de la police devant la paroisse catholique Saint Michel à Kinshasa le 21/01/2018 lors de la marche organisée par les laïcs catholiques. Radio Okapi/Ph. John Bompengo




 

 

Le Curé de la paroisse Saint Robert dans la commune de la Nsele à Kinshasa a été relâché samedi dans la soirée. Il a été « enlevé » le même jour dans la matinée et emmené vers une destination inconnue, avait indiqué le père Alain Bisema, le curé doyen du doyenné Saint Jacques.

Sur Radio France Internationale (RFI), le prêtre interpellé a indiqué avoir été interrogé sur un conflit de terrain en rapport avec la parcelle sur laquelle est érigée la paroisse Saint Robert qu’il dirige.

La CENCO a dénoncé l’acharnement du pouvoir sur les prêtres catholiques.

« Nous  condamnons et dénonçons l’acharnement à l’endroit des prêtres, religieux et religieuses, dont certains sont molestés, battus ou arrêtés sans motifs valables. Nous demandons aux autorités de protéger les agents des organisations religieuses » a affirmé le Secrétaire de la CENCO chargé de la communication sociale, rappelant que l’Eglise ne milite pas contre des individus mais défend des valeurs que partage toute la communauté nationale.

D’après des témoins, les agents de sécurité qui ont enlevé ce prêtre, ont commencé d’abord par le frapper avant de le jeter dans leur jeep et disparaitre.

Quelques heures après cette opération des services de sécurité dans la paroisse Saint Robert à Nsele, le Commandant de la police de Kinshasa avait souligné que la Jeep Land Cruiser qui a opéré cet enlèvement n’appartient pas à la police ville de Kinshasa.