Keba na remaniement : Doukaga et Mikolo haranguent la foule pour mère Antou à Mouyondzi

0
968




Un vieux béembé était tellement hébété de voir les deux ministres de sa contrée haranguer la foule au passage du cortège de Antou qu’il s’en est allé en murmurant que le Congo a atteint un point de non retour. «  Tout cela pour sauvegarder leurs fauteuils ».

L’image est forte, mais surtout pénible et honteuse. Deux ministres du gouvernement haranguer la foule à pieds accompagnant le cortège de la femme du chef de l’État.

Il y a si peu, la toile a pu écouter une dispute téléphonique entre la ministre Doukaga et le colonel King Obami. Dans cet échange houleux, Doukaga reprochait au colonel de lui manquer du respect parce que fils à papa. Comment Doukaga qui s’attaque aux fils à papa, peut-elle faire de voiture-balai à la maman de ses fils ?




La scène a eu lieu le 3 août dernier à Mouyondzi lors de la pose de la première pierre d’un centre de formation des enseignants par Antou Sassou Nguesso. Comme deux vulgaires atalaku, les ministres Doukaga et Mikolo accompagnaient en mode footing le cortège.

On sait tous que le remaniement gouvernemental approche et que chaque ministre s’emploie à être reconduit. Au Congo, une fois éjecté du gouvernement, les ministres qui n’ont pas assez volé deviennent pauvres dans les mois qui suivent faute de recyclage.




Doukaga et Mikolo sont deux ministres sans charisme et disposées à tout pour le clan et aussi à leur service intégral.