Jean-Marie Michel Mokoko à la barre, le lundi 7 mai

0
562




 

En dépit des débats de procédures dont s’enrichit chaque jour le dossier, le procès du général Jean Marie-Michel Mokoko est désormais acté. Il s’ouvrira le lundi 7 mai à Brazzaville.

Selon une information dont s’est procurée de source sûre notre rédaction, le procès du général Jean Marie-Michel Mokoko se tiendra à partir de lundi prochain.

À l’ouverture de l’actuelle session criminelle, le président de la cour d’appel de Brazzaville, Christian Oba avait relevé que des affaires non inscrites à l’ordre du jour des assises, concernant notamment Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa pourraient toutefois être à l’ordre du jour.

Accusés d’atteinte, entre autres, à la sûreté de l’État et détention illégale d’armes de guerre, les deux candidats malheureux à la dernière élection présidentielle de 2016, détenus depuis plus d’une année, pourraient être jugés, même si leurs affaires ne sont pas affichées au tableau. Parmi des raisons évoquées, des exceptions faites par les avocats de la défense.

Concernant le cas du général Jean-Marie Michel Mokoko, par exemple, l’accusé avait fait un pourvoi en cassation à la Cour suprême.




Le débat de procédures étant épuisé, Jean-Marie Michel Mokoko est attendu à la barre.

Reste à savoir, quelle sera son attitude face aux juges. Mais, cela ne saurait tarder.