Italie: les migrants en détresse psychologique à bord de l’Ocean Viking

0
237





L’état d’urgence a été déclaré à bord de l’Ocean Viking ce vendredi. Le navire est actuellement en attente d’instructions au large de la Sicile, en Italie.

La semaine dernière, le bateau de sauvetage en mer de SOS Méditerranée a effectué quatre sauvetages de migrants venus de l’Afrique sub-saharienne, du Maghreb et de l’Asie du sud. L’Ocean Viking est en attente d’un port de débarquement depuis plus d’une semaine, avec 180 personnes à bord. Parmi eux, des mineurs non-accompagnés et une femme enceinte. Des migrants qui sont dans une situation de détresse psychologique extrême, explique Fabienne Lassalle, directrice adjointe de SOS Méditerranée. Elle a été jointe au téléphone par Kpénahi Traoré.




« Depuis deux jours, la situation empire. Ces personnes qui ont vécu l’horreur déjà en Libye, qu’elles fuyaient, puis en mer pendant cette tentative de traversée insensée, sont dans un état, à bord, qui est très dangereux. Elles sont dans un état de détresse psychologique et physique aigu. Et de ce fait, elles ont des comportements qui peuvent être jugés irrationnels. Il y a des personnes qui se sont jetées à la mer hier, et qu’on a pu heureusement récupérer. Un autre homme a tenté de se suicider. Plusieurs d’entre eux deviennent à la fois dangereux pour eux-mêmes et dangereux pour les autres, y compris pour les équipes. Nous sommes plus que préoccupés, et nous avons impérativement besoin que nous soit accordé un port pour débarquer ces personnes dans les plus brefs délais. »

SOS Méditerranée avait déjà sollicité Malte, qui a émis un avis défavorable. Un nouvel appel a été lancé ce vendredi aux autorités maritimes maltaises, sans réponse pour le moment.