Italie : 13 cadavres dont un bébé de migrants ivoiriens repêchés au large de Lampedusa

0
193




Les gardes côtes italiens ont extraits de la méditerranée à l’aide des robots ce matin 13 cadavres dont celui d’un bébé accroché à sa mère. Les documents retrouvés sur ces migrants montrent qu’ils sont tous originaires de la Côte-d’Ivoire. Les 17 survivants, tous du même pays affirment qu’ils sont partis des côtes tunisiennes.

Un drame de plus au large des côtes italiennes impliquant les migrants africains à la recherche du bien être en Europe. 13 cadavres dont celui d’un bébé accroché à sa mère et d’une fille de 12 ans ont été repêchés du fond de la méditerranée par la marine italienne après que leur embarcation ait chaviré.




Les 17 rescapés, encore sous le choc affirment qu’ils sont partis des côtes tunisiennes et que le voyage s’est passé sans problème avant qu’à 1 km l’embarcation ne chavire.

Les cadavres ont été emmenés à la morgue de Lampedusa avant leur inhumation devant la tristesse des rescapés.




Depuis le début de l’année, les ONG chiffrent à plus de 4000 le nombre des migrants ayant perdu la vie dans la méditerranée. Majoritairement originaires d’Afrique, ces migrants fuient la misère et les conflits qui nuisent ce géant continent.

La Côte d’Ivoire, un pays pourtant présenté comme stable en Afrique de l’Ouest est devenu parmi les trois premiers qui fournissent les cadavres à la méditerranée.

[image d’illustration]