Irlande: dans les centres pour demandeurs d’asile, l’impossible respect des gestes barrières





Le Conseil irlandais des réfugiés a publié, ce samedi 8 août, un rapport inquiétant qui indique que dans les centres pour demandeurs d’asile, plus de la moitié des résidents ne sont pas en mesure de respecter la distanciation sociale instaurée pour lutter contre le Covid-19.




Depuis ce samedi 8 août, trois comtés irlandais enregistrent des taux de contamination au coronavirus très élevés, en particulier dans les usines de transformation alimentaire et les centres d’hébergement pour demandeurs d’asile, également appelé centres de provision directe. Le respect des gestes barrières est quasiment impossible dans ces lieux, selon un rapport du Conseil aux réfugiés.




Parmi les habitants de ces centres, 40% partagent une chambre avec au moins un inconnu. De plus, la moitié n’ont pas leur propre salle de bain ou leur propre espace pour cuisiner et un quart de ces demandeurs d’asile n’ont pas accès facilement à du savon ou du gel hydroalcoolique.

 La crainte de nouveaux foyers de contamination

Dans son rapport, le Conseil irlandais aux réfugiés rapporte que dans ces centres règne un sentiment de peur et d’inquiétudes car les habitants n’ont pas l’impression d’avoir le contrôle sur leur propre santé.




Plusieurs foyers épidémiques ont émergé dans les centres pour demandeurs d’asile ces dernières semaines. Or, leurs résidents travaillent souvent dans des secteurs exposés comme les hôpitaux, le social, ou encore les usines agroalimentaires où la aussi, les taux de contamination sont inquiétants.

Le ministère de la Protection sociale a annoncé, vendredi 7 août, que les résidents des centres d’hébergement allaient pouvoir bénéficier des allocations liées au Covid-19. Ils pourront ainsi être indemnisés en cas de contamination. De son côté, le Conseil aux réfugiés considère que la solution est de supprimer le système de provision directe, critiqué depuis des années. C’est d’ailleurs une promesse de campagne du nouveau gouvernement.