Île de France : 600.000 euros saisis au domicile de la femme Kinoise de Valentin Ambendet Nguesso

0
9115




Dans la municipalité de Franconville dans le Val-d’Oise sur la ligne H du RER, les services de police de la brigade anticorruption de Paris ont saisi près de 600000 euros dans un pavillon appartenant à Valentin Ambendet Nguesso, fils du défunt frère aîné du chef de l’État Congolais, Denis Sassou Nguesso. Dans cette maison vit l’une de ses épouses originaire de la RDC et ses trois enfants. Cette saisie est le résultat d’une enquête contre le blanchissement d’argent mal acquis.




De nationalité Congolaise de la RDC, l’épouse parisienne de Valentin Ambendet Nguesso, qui est femme au foyer est reprochée par la police d’opérer des transactions financières opaques sur des sommes importantes d’argent.




La Kinoise affirme avoir connu Valentin Ambendet Nguesso, alors qu’elle n’avait que 16 ans en RDC. Aujourd’hui ayant 27 ans et trois enfants, elle a quitté l’Afrique pour une vie de rêve en France aux frais de son époux. Un homme qu’elle ne voit que deux ou trois fois l’année, mais qui met tout le confort possible à sa disposition.

Depuis que la France a commencé tracé les mouvements financiers de la famille Sassou Nguesso, ces membres ont trouvé aussi des méthodes de contournement pour mettre à l’abri une partie de leur fortune en Europe.




En débarquant dans le pavillon de Valentin Ambendet Nguesso, les policiers français étaient convaincus de tomber sur près de 3 millions d’Euros dont la traçabilité a été bien suivie depuis les îles Vierges, Londres et Paris. La femme de Valentin devrait justifier les 2.400.000 euros manquants.




La famille Sassou Nguesso est connue de par le monde pour ses détournements continues des fonds publics du Congo, ce petit État pétrolier d’Afrique centrale, qui a tout, mais dont les populations vivent dans la précarité totale. Plusieurs enquêtes contre les membres de cette famille sont en cours dans divers tribunaux français.