Hôpital général Adolphe-Sicé : des recommandations pour améliorer l’offre de santé

La troisième session du comité de direction de l’hôpital général Adolphe-Sicé a pris fin le 4 mars en présence du Pr Jean Richard Bileckot, président du comité de direction, par l’adoption de nombreuses décisions visant à améliorer l’offre des soins de cette structure sanitaire.

Les participants aux travaux de cette troisième session ont examiné les questions essentielles et fondamentales liées à l’augmentation et l’amélioration de la qualité et l’offre des soins et  services de santé à l’hôpital général Adolphe-Sicé de Pointe-Noire. Deux ans après la dernière session qui a lieu en décembre 2019 et qui avait pris plusieurs recommandations assorties 

de quelques délibérations, la troisième session a permis de faire le point du niveau de réalisation et d’exécution de ces décisions qui s’articulent sur la gouvernance de la structure.

 Après plusieurs heures d’échanges et de débats, les recommandations suivantes ont été prises : Faire un plaidoyer pour l’augmentation du budget alloué à l’hôpital général Adolphe-Sicé auprès des ministère chargés de la Santé et  des Finances, implémenter la stratégie de la pharmacie hospitalière au niveau du pôle mère et enfant (pédiatrie, néonatologie et maternité), renforcer la stratégie de la référence et contre-référence en collaboration avec la direction départementale des soins et services de santé, tout en priorisant le pôle mère et enfant, mettre en place une stratégie de financement de l’initiative de la gratuité de la césarienne par la participation communautaire en liaison avec la direction départementale des soins et services de santé de Pointe-Noire, inventorier le patrimoine, infrastructurel de l’hôpital général Adolphe-Sicé avec le concours du cabinet  comptable Exco Cacoges, la direction départementale des bâtiments et logements administratifs, consolider la dette commerciale en vue de son transfert à la caisse congolaise d’amortissement, organiser le rattrapage des abandons thérapeutiques PVVIH-sida et tuberculose en collaboration avec la direction départementale des Affaires sociales et de la direction départementale des soins et services de santé de Pointe-Noire, régulariser la situation administrative des stagiaires rémunérés, organiser une session extraordinaire du comité de direction de juin 2021.

Les délibérations prises concernent, entre autres, le plan d’investissement prioritaire 2020-2024 réajusté, les modalités de la mise en œuvre de la convention collective applicable aux agents de l’hôpital général Adolphe-Sicé, l’autonomisation d’une étude de faisabilité en vue d’un emprunt auprès de la Banque postale du Congo ou en partenariat public-privé, l’adoption de la mise à jour de la nomenclature de la cotation des actes médicaux, l’adoption du budget exercice 2021. « Sachez que ce sont vos contributions respectives qui ont constitué les ingrédients nécessaires à la réussite de cette troisième session du comité  de direction de l’hôpital général Adolphe-Sicé »,  s’est réjoui Jean Raoul Chocolat, directeur  général de l’hôpital général Adolphe-Sicé.  Et d’ajouter : « Ce que nous retiendrons, c’est que la clôture de la troisième session du comité directeur de l’hôpital génal Adolphe-Sicé est le début d’une nouvelle période pour cet hôpital, au regard de la qualité des travaux et des résultats qui en découlent. A nous, personnels de cet hôpital, de nous mettre au travail, chacun en ce qui le concerne car nous sommes jugés au résultat ».

En clôturant les travaux, le Pr Jean Richard Bileckot a dit : « En dépit du contexte sanitaire difficile marqué par la pandémie du coronavirus, l’hôpital général Adolphe-Sicé n’a ménagé aucun effort pour améliorer la qualité des soins offerts aux populations. Je remercie l’endurance et perspicacité des participants qui ont fait la revue sans complaisance de l’hôpital général Adolphe-Sicé ».