Ghana : l’opposition choisit la première femme candidate à la vice-présidence

0
314





Jane Naana Opoku-Ajiman a été choisie par l’ancien président du Ghana, John Mahama, comme colistière pour l‘élection présidentielle de cette année.

Représentant le Congrès national démocratique (NDC), elle devient la première femme sur la liste présidentielle du parti ghanéen.

Opoku-Ajiman, 69 ans, a occupe les fonctions de ministre de l‘éducation et de professeur d’université.Elle a également été la première femme a être recteur de l’université de Cape Coast en 2008.

L’ancien président l’a qualifié comme “une érudite distinguée de femme qui craint Dieu, de fonctionnaire consciencieuse et un modèle”.




Le scrutin du 7 décembre opposera Mahama, qui a gouverné de 2012 à début 2017, à son successeur, le président Nana Akufo-Addo, qui l’a battu aux élections de fin 2016.

La présidence a changé de mains à plusieurs reprises entre le NPP et l’ex-président Mahama (NDC) depuis 1992, lors d‘élections pacifiques qui ont renforcé la réputation du Ghana comme l’une des démocraties les plus stables d’Afrique de l’Ouest.