France: 20 départements du Nord et Île-de-France en alerte rouge canicule

0
296




Météo France a placé 20 départements du Nord à l’Ïle de France. Vingt millions de personnes sont ainsi concernées. L’Hexagone fait face à une situation exceptionnelle avec des températures de 36° à 40° C. « Personne » n’est à l’abri, alerte la ministre de la Santé. Le Premier ministre appelle à « faire très attention aux personnes isolées »

En prévision de la journée de jeudi, la plus chaude de ce deuxième épisode de canicule en moins d’un mois, 20 départements allant des Hauts-de-France à Paris en passant par la Champagne et une partie de la Normandie ont été placés en vigilance rouge canicule, tandis que 60 autres sont toujours en vigilance orange.

Cette alerte rouge, le plus haut niveau qui implique une « alerte sanitaire » pour tous les citoyens, a été utilisée pour la première fois en juin dans quatre départements du Sud. Mais c’est la première fois que les départements du nord de la France sont concernés.

« C’est la première fois que cela touche des départements du nord de notre pays avec un habitat, un urbanisme, des populations qui ne sont pas habituées à des chaleurs de ce niveau-là », a commenté la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors d’une conférence de presse.  « C’est la raison pour laquelle je demande qu’on redouble d’attention », a-t-elle plaidé. « Personne n’est à l’abri », a souligné la ministre.

L’appel à la vigilance d’Édouard Philippe

Lors de la visite d’un Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) à Clichy dans les Hauts-de-Seine, le Premier ministre Édouard Philippe a appelé à « faire très attention aux personnes isolées », durant l’épisode caniculaire en cours.

La SNCF invite à reporter les voyages dans la zone en vigilance rouge jeudi

La Société nationale des chemins de fer français est l’entreprise ferroviaire publique française (SNCF) a invité mercredi ses clients à reporter ou annuler leurs déplacements prévus jeudi, jour de pic de canicule, vers ou depuis les 20 départements placés en vigilance rouge par Météo France, qui comprennent notamment toute l’Ile-de-France et les Hauts-de-France. Elle s’engage à échanger ou rembourser sans frais les billets des TGV et Intercités circulant jusqu’à jeudi soir.




Qu’est-ce que c’est l’alerte rouge ?

Les différents niveaux de vigilance canicule ont été créés en 2004 par Météo France, en conséquence de la vague de chaleur meurtrière de 2003. Le but étant d’alerter les autorités et la population sur le niveau de risques d’une situation donnée… La vigilance rouge, le niveau le plus élevé de cette échelle, correspond à une « intensité exceptionnelle ». D’après Météo France, dans ce cas, une vigilance absolue s’impose et chacun doit s’informer régulièrement de l’évolution de la météo.

Comme pour la vigilance orange, l’alerte rouge signifie qu’il y a danger pour les personnes en bonne santé aussi bien que pour les sujets plus fragiles, comme les personnes âgées ou malades… Et le phénomène étant encore plus intense, le danger est évidemment exacerbé.

Météo France donne donc plusieurs recommandations si vous habitez dans une zone en vigilance rouge : rester dans des endroits frais comme les grandes surfaces, fermer vos volets et rideaux dans la journée, ne pas sortir aux heures les plus chaudes. Mais aussi appeler un médecin en cas de malaise, voire la mairie si vous avez besoin d’aide et prendre régulièrement des nouvelles des sujets les plus sensibles de votre entourage.

Ce qui nous préoccupe c’est que cette vigilance rouge concerne le nord de la Loire, le nord de la Seine, des territoires qui n’ont pas du tout l’habitude de ce niveau de température : 40°, 41°, 42°, peut-être 43° au cœur de Paris…