Foot Italie : Kiki Sassou a voulu pour 20 millions d’euros devenir actionnaire à Perugia

0
1412




 

 

L’Associazione Calcistica Pérouse Calcio (Associazione Calcistica Perugia Calcio en italien) club italiende football basé à Pérouse, évoluant en Série B (D2) a rejeté l’offre du fils du dictateur Congolais Denis Christel Sassou Nguesso qui avait émis le vœu de devenir actionnaire. Kiki qui rêvait d’imiter Saadi Kadhafi devrait voir ailleurs.




L’Italie est certes le berceau de la mafia en Europe,mais le président du club de football AC Perugia Luciano Gaucci n’a pas souhaité recevoir des fonds issus de la mafia Congolaise dans son équipe.

Denis Christel Sassou Nguesso,le fils du dictateur Congolais a tenté en vain devenir actionnaire de ce club de football évoluant en Série B,en offrant une vingtaine de millions d’euros par le biais de ses intermédiaires Italiens.

Selon un responsable du club italien,la proposition en elle même était très alléchante,mais c’est le personnage qui posait problème.Les services juridiques de Perugia après enquêtes ont découvert les tumultueuses affaires de Kiki Sassou,et ont de manière diplomatique décliné son offre.

Épinglé dans un scandale de corruption qui a sali leur image,les clubs italiens n’entendent plus embrasser facilement les mafieux qui se présentent souvent comme des bons samaritains,alors l’origine de leur fortune pose souvent problème.

Kiki Sassou s’est appuyé sur ses amis d’ENi Congo qui ont des bras longs dans le milieu du football Italien,pour tenter de blanchir des millions subtilisés au peuple congolais.

A l’heure où Étoile du Congo est abandonnée et a besoin d’un renfort financer conséquent,Kiki Sassou n’a des yeux que pour le Calcio. L’exemple de Moise Katumbi avec le TP Mazembe devrait pourtant l’inspirer,bien que ce dernier ne soit pas un voleur des fonds publics.