Face au coronavirus, les transporteurs s’organisent

0
1063





Le président de l’intersyndical des transports en commun du Congo, Patrick Milandou a souligné le 20 mars à Brazzaville que les transporteurs devaient observer les mesures de préventions prises par le gouvernement, dont l’une concerne le respect de la distance d’un mètre entre les personnes. L’objectif essentiel étant de préserver la vie de la population face au coronavirus.

« Les transporteurs devraient se préserver contre la pandémie du coronavirus en respectant les mesures édictées par le gouvernement, à savoir, se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, respecter l’écart d’un mètre entre les passagers à bord des moyens, se munir des gants et masques dans le but de se mettre à l’abri de la pandémie. » a fait savoir Patrick milandou lors d’une communication à l’endroit des transporteurs.

Il a pour la circonstance interpellée, les transporteurs de prendre conscience de la gravité du COVID 19, en aidant le gouvernement à contenir ce virus. Ainsi, les chauffeurs et contrôleurs devraient limiter les passagers à bord des bus. Pour les véhicules de transports en commun Toyota de marque Hiace, réduire à 10 personnes tout en respectant la distance, pour les marques coasters à 20 personnes, a-t-il poursuivi.




S’agissant des bus de la société des transports publics urbains (STPU) dit « mal à l’aise », le président de l’intersyndical des transports en communs du Congo sollicite le gouvernement à prendre des mesures responsables, soit de suspendre ou limiter le nombre afin d’éviter une éventuelle propagation de l’épidémie.

De son côté, le chauffeur de bus Andziele Christian a déclaré que « le respect de mesures est très important, mais il ne serait pas toutefois facile, car si nous établissons la distance d’un mètre entre les personnes, les bus seront vides et nous aurons des difficultés d’atteindre les recettes journalières ».

La survie et le bien-être de la population étant en jeu, les transporteurs sont appelés à une responsabilité individuelle, dans le but de se mettre à l’abri du virus.