Exclusivité-Oyo : Sassou promet au Cardinal Mossengo de s’en aller en 2021

0
5712




Si jusqu’à ce jour, tous les témoignages l’accusent d’avoir ôté la vie à l’unique cardinal congolais, Emile Biayenda, Denis Sassou Nguesso ( 77ans) selon une source bien concordante se serait confié au cardinal encore en vie, Mossengo Pasynia. Dans cet échange entre les deux hommes, il ressort que le Kani d’Edou aurait décidé de mettre un terme à son règne à la tête du Congo au profit sans doute de son fils zaïrois Kiki. Une promesse que le cardinal Mossengo aurait rappelé à son interlocuteur de respecter au risque de se voir traiter de médiocre.

Partira ou partira pas ? Denis Sassou Nguesso se serait à un homme de Dieu en marge des cérémonies marquant les 10 ans de la disparition de sa fille Édith Lucie Bongo Ondimba à Oyo.

Pour l’occasion, celui que nombreux traitent de dictateur a offert aux catholiques congolais, une paroisse flambant neuve afin de bénéficier des faveurs divines.




Invité à cette cérémonie, le cardinal de la RDC Mossengo qui a milité pour le départ de Joseph Kabila du pouvoir aurait été gratifié par la primeur de l’annonce du départ tant attendu par les congolais et démocrates d’Afrique, de Denis Sassou Nguesso du pouvoir en 2012.

Denis Sassou Nguesso aurait prit Dieu à témoin dans sa quête d’une vie paisible et libre de tous péchés après 2021. Celui qui a instruit à sa justice de mettre hors d’état de nuire à tous ses opposants démocratiques douterait entre son fils Kiki et un oiseau rare pour le remplacer.




« C’est ici que je viendrai finir mes jours »aurait confié Sassou à Mossengo dans sa résidence d’Edou au nord du Congo. L’ex patron du prélat de la RDC lui aurait recommandé de respecter sa parole et de savoir quitter les choses à temps, mais surtout de faire tout en son pouvoir afin d’épargner le peuple congolais de la désolation comme en RDC où de nombreux manifestants ont été tués par Kabila.