Etats-Unis: premiers renvois de demandeurs d’asile centraméricains au Mexique

0
189




Le gouvernement américain a commencé à mettre en application son programme dénommé « Protocole de protection aux migrants », qui vise à renvoyer au Mexique les migrants centraméricains qui ont fait une demande d’asile, le temps que leur dossier soit examiné.

Le plan de Donald Trump est en marche : depuis mardi, douze migrants centraméricains ont déjà été renvoyés à Tijuana, de l’autre côté de la frontière, où ils ont été pris en charge par les autorités mexicaines.

En principe, ils devraient être une vingtaine à être reconduits chaque jour au Mexique, sans pour autant que l’on sache combien ils seront au total.

Même s’il considère qu’il s’agit là d’une mesure unilatérale, le Mexique n’a pas vraiment d’autre choix que d’accueillir ces migrants. Le gouvernement, qui leur fournira un visa temporaire, affirme qu’il le fait pour des raisons humanitaires. Mais le problème pour ces requérants, c’est que l’attente risque d’être longue. Des mois, voire des années, en raison du retard pris par la justice américaine qui doit traiter quelque 800 000 demandes d’asile.




Conditions de vie difficiles

Durant tout ce temps, que vont devenir ces migrants ? Ils vont devoir se loger, trouver du travail et vivre dans une ville où règne violence et insécurité.

Et si leur demande d’asile est finalement rejetée – comme c’est le cas dans 90% des cas – ils devront soit rester au Mexique, soit rentrer dans leur pays ou alors tenter de passer à nouveau aux Etats-Unis… de manière illégale.

Avec AFP