Et si on auditait le comité de riposte contre le Coronavirus ?

0
705




En RDC, un audit mené par l’inspection générale des finances révèle d’importants détournements des fonds alloués à la riposte contre la pandémie du Coronavirus, évalués à de centaines de milliers de dollars. Qu’en serait-il si Brazzaville emboîtait le pas à Kinshasa, vu que de nombreux soupçons pèsent sur la gestion sur des fonds . De Mouamba à Mikolo passant par Dokekias, des millions se sont volatisés dans la nature.





Si Brazzaville pouvait emboîter le pas à sa jumelle Kinshasa, on comprendrait que, sous couvert de la riposte contre le coronavirus, des gens s’en sont mis plein les poches: business des réactifs et autres, de la location de voitures, de la restauration et hôtellerie, des dons détournés au profit des associations et privés qui les revendent, paiement des perdiems aux gens qui ne siègent pas au comité de riposte, budget de communication, détournement de l’argent destiné aux artistes-musiciens et chanteurs à qui revenait la mission de sensibiliser les populations…




Par exemple, d’où proviennent ces paquets de masques médicaux que nous proposent des vendeuses et vendeurs à la criée, alors que des usines chinoises spécialisées, que nous avons contactées, sont surbookées?